titre
1961 Naissance le 6 Février à St. Maur, en France, de Clément AGOUDJIAN et d'Ankiné ARYDJIAN ouvriers dans le textile. Sa première approche vers ses racines se fera par la danse arménienne dès l'age de 5 ans. La danse l'accompagne jusqu'à ce jour.
1985 Voyage aux Etat-Unis et au Brésil
1987 Découverte de la photographie aux USA en travaillant dans un labo photo pour se payer son billet de retour vers la France
1989 A la suite du tremblement de terre en Arménie, il part pour un an avec une ONG comme logisticien et interprète. Il commence ses premières images quand son travail d'aide humanitaire le lui permet.
1990 De retour en France publication de son premier livre par les Editions Parenthèses, sur son expérience en Arménie :"Le Feu sous la Glace ".
1991 Débute un reportage sur la misère et contacte très vite, les Restos du Coeur pour compléter son travail au sein d'une structure humanitaire.
1992-2003 Obtient son diplôme de Photographe. Travail Parallèlement au laboratoire Photographique professionnel Pictorial service à Paris ou il devient un spécialiste en développement des films et en tirage argentique noir et blanc.
1992 Rencontre Robert DOISNEAU qui l'aidera à mettre en forme son deuxième livre édité par Calmann-Levy : "Portraits des Restos du Coeur ". Il expose au Tapis Rouge pour le lancement de son livre. Il rentre à l'agence Rapho sous l'impulsion de Robert DOISNEAU
1993 Reportage en Arménie sous le blocus exercé par l'Azerbaïdjan.
1996 Reportage dans la région arménienne du Djavaghk en Géorgie et dans la république autoproclamée du Karabakh. Commande par les Editions Parenthèses d'un reportage sur Istanbul pour la publication de son troisième livre : "Istanbul peut-être ", chez Parenthèses.
1997-2006 Reportage annuel en coulisse des artistes pendant l'enregistrement des spectacles des "Enfoirés", au profit des Restos du Coeur initié par COLUCHE. A cette occasion un album de ses images est édité à très faible tirage après chaque événement et offert aux artistes.

1999 Un des Lauréats du prix Oscar Barnack. Exposition sur le toit de la Grande Arche de la Défense et publication de son quatrième livre regroupant 10 années de reportage sur l'Arménie et les arméniens du Caucase : "Rêves Fragiles ", chez Actes Sud.
1999-2006 Débute son projet sur la mémoire des Arméniens au Moyen-Orient par Jerusalem. Il poursuit par le Liban, la Syrie, L'Arménie, L'Anatolie, L'Asie Mineure, L'Irak pendant la guerre et L'Iran.
2003 Il se consacre entièrement à son projet et crée son laboratoire photographique qu'il appelle: "Papier d'Armonie ".
2005 De nombreuses parutions sur son travail dans la presse nationale et internationale. Exposition à l'inauguration du premier centre Européen du Patrimoine Arménien à Valence.
2006 Publication de son cinquième livre "Les yeux brûlants" préfacé par Atom Egoyan, publié dans la collection Photopoche initiée par Robert Delpire.
2007-2010 Au cours de ces trois dernières années, il expose ses oeuvres dans de nombreux espaces dédiés : Galeries, Musées, Bibliothèques en France et en Europe. Nombreuses parutions sur son travail dans la presse nationale et internationale.
2011

Il est le premier photographe depuis le génocide débuté en Avril 1915 à exposer sur la mémoire des Arméniens en Turquie avec un vernissage présenté au mois d'Avril. A l'occasion de cette exposition une version bilingue turque et arménienne du Photo Poche est éditée par Actes Sud et Birzamanlar Yayıncılık. Depuis la création en 1982 de cette collection photographique initiée par Robert Delpire c'est la première fois qu'une série bilingue est publiée.

2015

Parution en France et aux Etats-Unis de son sixième livre réunissant ses 27 années d'immersion: « Le Cri du Silence », traces d'une mémoire arménienne ; aux Éditions Flammarion. Parution bilingue, (française et anglaise), à l'occasion du centenaire du génocide arménien. Il expose en avril dans l'Est de la Turquie à Diyarbakir dans un espace magique, (capitale du Kurdistan turc), invité par la municipalité. Evénement d'une portée symbolique, politique artistique majeur.

1961 Antoine Agoudjian was born in Saint Maur ,near Paris ,to Clement Agoudjian and Ankine Arydjian garment industry workers .He first discovered his roots through Armenian dancing at the age of five .Since then, dancing has always been with him.
1985

Antoine Agoudjian travels to the USA and Brazil.

1987

He got acquainted with photography, while he was working for a
photo lab to pay for his trip back to France.

1989 After the earthquake in Armenia, he joined a humanitarian organization for one year in order to work as a logistician and an interpreter. This is when he started making his first photographic works, whenever he could save some time on his charitable commitments.
1990

Back to France, he published his first book on his life experience in Armenia entitled “Le Feu sous la Glace” (Editions Parenthèses).

1991

He started a report on poverty and very soon he got in touch with the “Restos du Coeur» to complete his work within a charity organization.

1992-2003

He obtained his diploma in photography. At the same time, he worked in a professional photo lab where he became a specialist in black and white photo printing.

1992 He met Robert Doisneau who helped him to design his second book “Portraits des Restos du Coeur”  published by Calmann-Levy.On that occasion ,an exhibition of his photographic works  was held at the “Tapis Rouge “.Then he joined the Rapho agency thanks to the support of R.Doisneau.
1993 Antoine Agoudjian started a report in Armenia under the blockade period imposed by Azerbaijan.
1996

He started a report in the Djavaghk region of Georgia and in the self proclaimed republic of Karabagh. Parenthèses,the publishing house asked him to conduct a study on Istanbul for his third book “Istanbul peut- etre “.

1997-2006 He was charged of the annual back stage report of the artists performing in the shows of the “Enfoirés” at the benefit of the”Restos du Coeur” charitable organization founded by Coluche  .A limited edition  album with his works is then published  and offered to the artists.
1999

He was one of the winners of the Oscar Barnack Prize. An exhibition was held at the Paris Grande Arche Gallery .he also published his fourth book covering a ten-year period of reports in Armenia and the Armenians in the Caucasus  region :”Reves Fragiles” (Actes Sud).

1999-2006

He initiated his project on the history of Armenians in the Middle –East .He started with Jerusalem, Lebanon, Syria Armenia, Anatolia, and Asia Minor Iraq during the war and finally Iran.

2003 For one year he devoted his time to his project and set up his own photo lab called “Papier d’ Armonie “.
2005

Many articles are published on his work in French and international magazines and newspapers. An exhibition is held at the European Centre of Armenian patrimony in the southern city of Valence.

2006

Several exhibitions are organized in Paris ( in the Fait et Cause art gallery) and Lyon (in the city library).

2007-2010 Au cours de ces trois dernières années, il expose ses oeuvres dans de nombreux espaces dédiés : Galeries, Musées, Bibliothèques en France et en Europe. Nombreuses parutions sur son travail dans la presse nationale et internationale.
2011

He is the first photographer since the genocide began the 24 April 1915 to present an exhibition on the Armenian memory in a private gallery in Istanbul Turkey with an opening presented in April.

2015

New book Published in France and in the United States of his his 27 years of work, "The Cry of Silence" traces of Armenian memory; Flammarion publishing. A bilingual publication (French and English) for the centenary of the Armenian Genocide. He exhibited also in April in eastern Turkey in Diyarbakir in an amazing space, (the capital of the Turkish Kurdistan), invited by the municipality.